Jeux non médiévaux

Pour différentes raisons, des jeux se glissent dans le patrimoine partagé par les musées et les reconstituteurs :

  • erreurs de tracés;1
  • bases sur des auteurs dont ce n’était pas la spécialité ou pas assez récents;2
  • satisfaction de conditionnel sur Internet
  • légèreté géographique.3

Les ouvrages de Julie Bastien4 posent problème pour la reconstitution. Ils contiennent 50% de jeux médiévaux avec les bonnes informations, mais aussi 50% d’erreurs sur les règles (jeux de tables), ou la médiévalité de tel ou tel jeu. A éviter !5

« De toute façon, si l’on regarde les livres et les sites Internet traitant des jeux et de leur histoire, on se rend vite compte des innombrables versions de leurs règles et de leur provenance jusqu’à ce jour. Dans ce livre, je vous donnerai les règles que l’on trouve le plus fréquemment, mais rien ne vous empêche de les modifier » (Bastien, 2012:6)

Tout est dit. Eh bien, non, à l’heure d’Internet, justement, il faut apprendre à trier les informations et à remonter aux sources. Une bonne utilisation d’Internet conduit tout un chacun à un travail d’Historien.

Nous ouvrons cette rubrique pour y recycler des jeux (de très bons jeux) sur lesquels nous avions suivi certains auteurs et pour lesquels nous statuons pour l’instant sur une absence de sources sur la période médiévale6.

Et des jeux que nous voyons présentés parfois comme de l’Europe médiévale :

  • le tournecase;
  • le chaturanga;
  • le Bagh Chal;
  • le bailli;
  • le cul-de-chouette;

 

  1. Ex : Les jeux au Moyen Age,1ère édition, 2001 pour l’alquerque et le Renard et les poules, corrigé dans la 2e édition 2016 []
  2. Ex. de Philippe Auzou dans A vous de jouer ! de 1975, dont l’ouvrage est par ailleurs remarquable. []
  3. ce qui existe en Inde ou en Afrique du Nord n’est pas forcément arrivé dans l’Europe médiévale []
  4. Les éditions de 2011 et 2012 sont les mêmes à part l’éditeur et le titre et posent les mêmes problèmes. BASTIEN Julie, 2011, Recueil d’activités médiévales, Editions Québecor et BASTIEN Julie, 2012, Jeux de table, de taverne et de dés médiévaux, Ed Ambre []
  5. Paradoxalement, ce livre était en vente à la boutique du Musée National du Moyen Age de Cluny lors de l’exposition de 2012 « Art du jeu, jeu dans l’art. De Babylone à l’occident médiéval« , c’était en l’occurrence pour ma part une erreur de la part du Musée de donner son crédit à ce livre très discutable sur son contenu. N’importe quel spécialiste du jeu au Moyen Age aurait pu le voir très vite. []
  6. sachant que notre bibliographie sur les jeux médiévaux est plutôt fournie []

Comments are closed.

visiteurs en ligne : 1 / visiteurs uniques au total : 102246 / visiteurs uniques de la page : 277
Compteur mis en place nov. 2015.