Espace « Jeux médiévaux »

Sommaire :

Introduction

Quelle installation ?

A quoi ressemblent les jeux ?

Est-ce que le public adhère à ces jeux ? Combien de personnes peuvent jouer en même temps ?

Y a-t-il des explications pour découvrir le jeu ? Est-il possible de questionner sur son histoire, les traces qu’il a laissées ?

A partir de quel âge ?

 

Introduction :

Cette animation sur les jeux de plateau du Moyen Age est une de nos spécialités depuis plus de 20 ans. Nous sommes reconnus pour la qualité de notre médiation par nos partenaires que sont le Château Guillaume-le-Conquérant de Falaise ou le Château de Mayenne. Cette qualité passe par :

  • la qualité des plateaux et pièces de jeux reconstituées;
  • une connaissance poussée de l’histoire, de l’archéologie et des règles de chaque jeu présenté1;
  • une forte disponibilité au public, pour partager selon les envies de chacun : jouer tout de suite, ou parler de l’origine du jeu, qui jouait avec…
  • Plusieurs de nos membres peuvent effectuer cette médiation également en anglais, pour les touristes étrangers.

Cet espace se compose de 23 jeux médiévaux différents reconstitués par Aisling-1198 en taille normale (sur un campement) ou au format surdimensionné (adapté à l’animation de rue) permettant de jouer 50 règles différentes attestées au Moyen Age.

 

Quelle installation ?

Cela représente un espace d’environ 600 m2.
Il est encadré par au-moins trois animateurs d’Aisling-1198.

Sur notre camp, l’implantation des tables se fait sous nos trois auvents médiévaux et sous une à deux tentes « pavillon » rondes.  

Cet atelier, lorsqu’il est pris seul, en extérieur, peut-être abrité sous des « abris-facile ». Notre conception, afin de pouvoir jouer longtemps avec le public, est que les jeux et les joueurs doivent toujours être abrités des fortes chaleurs et de la pluie.

Espace jeux sous « vite-abris »

Atelier jeux sous « vite-abris » au Château Gaillard

Enfin, cet atelier peut se dérouler seul, en intérieur, dans un gymnase comme dans un donjon, de 10 à 30 tables.

Atelier jeux médiévaux dans le petit donjon du château de Falaise.

 

A quoi ressemblent les jeux ?

 

Tafl reconstitué d’après fouilles de Birka, Suède, Aisling-1198.

Reconstitution de pièces d’échecs XIIe siècle trouvés sur l’île de Lewis, Aisling-1198.

Jeu de tables avec reconstitution des jetons trouvés au château de Mayenne, Aisling-1198.

Reconstitution d’un tafl de Birka, Aisling-1198.

Reconstitution d’un jeu de tables X-XIIe siècle, d’après les fouilles réalisées au château de Mayenne, Aisling-1198.

Reconstitution du tablier et des jetons trouvés au château de Gloucester (fin XIe-début XIIe s.), Aisling-1198.

Évocation du tablier XIIe s. de St Denis avec jetons reconstitués, Aisling-1198.

Reconstitution d’un alea evangelii, Aisling-1198.

Reconstitution d’un poules et renard, au fond, un proto-daldøs, Aisling-1198.

 

Reconstitution d’un jeu de mérelles, Aisling-1198.

 

Les jeux sont reconstitués dans des matières différentes pour évoquer les différentes réalités matérielles de l’époque :

- bois (par exemple les dés retrouvés sur le site de Charavines sur l’habitat de chevaliers-paysans daté vers 1010; pièces d’échecs abstraites, plateaux gravés…) ;

- pierre (graffiti de Galice, de la tour Talbot du Château Guillaume le Conquérant de Falaise, mérellier d’Andone) ;

- verre (évocation des fouilles de Birka en Suède) ;

- ardoise (exemple sur les fouilles de Inzinzac-Lochrist dans le Morbihan, plateau d’alquerque du château de Carmarthen) ;

- ivoire de morse : ces pièces sont présentées par des moulages :

– pièces d’échecs de Lewis (vers 1180 conservées au British Museum de Londres et au National Scotland Museum d’Edinburg) ;
– pions de tables (originaux conservé au Musée du Moyen Age de Cluny, vers 1180 et au Musée du Château de Mayenne, pions X-XIIe siècles) .

- os et bois de cerf : certaines pièces présentées sont également reconstituées dans leur matière d’origine

– dés parallépipédiques du castrum d’Andone (fin Xe s.-début XIe s.) et du Château de Mayenne (X-XIIe s.);

– tabletterie et quelques jetons du tablier de Gloucester (fin XIe s.)

– tabliers de Mayenne et de Gloucester ;

– dés à ocelles


Est-ce que le public adhère à ces jeux ? Combien de personnes peuvent jouer ?

Une soixantaine de visiteurs peut jouer en continu.

 

 

Y a-t-il des explications pour découvrir le jeu ?

Est-il possible de questionner sur son histoire, les traces qu’il a laissées ?

Oui.

A partir de quel âge ?

Deux jeux sont accessibles à 5 ans, tous les autres le sont entre 6 et 7 ans selon l’expérience des enfants, puis sans limite supérieure d’âge…

Aucun de ces jeux ne convient à des moins de 5 ans.


contact : aisling – neuf.fr

(remplacer le – par @)


  1. L’un de nos membres, Sylvestre Jonquay, est l’auteur de plusieurs articles sur ces jeux médiévaux et de la réédition de 2016 des Jeux au Moyen Age, F. Müllers/S. Jonquay, Ed. La Muse, 320 p. Il a également effectué des conférences aux Board Games Studies et au Festival du jeu de Parthenay []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *