Les marionnettes


Last updated: lundi 15 février 2016




De nombreuses poupées et figurines ont été retrouvées sur l’ensemble de la période médiévale. Les premières en bois et en tissu, puis en céramique et en métal. Certaines ont pu être utilisées parfois comme marionnettes.

Dix sources nous attestent d’une utilisation de marionnettes du XIIe au XIVe siècles : quatre manuscrits et cinq objets, ou séries d’objets, archéologiques.

Ils nous offrent trois iconographies de castelet et les matériaux qui pouvaient être utilisés : le bois, la céramique et le métal.

Les personnages représentés balayent largement la société médiévale : des combattants, un moine, un juif, une femme … et son imaginaire : un renard, un lion et autres animaux.

 

Par ordre chronologique :

1) vers 1170, Hortus deliciarum, Le jardin des délices, encyclopédie réalisée par Herrade, abbesse du couvent de Hohenbourg sur le Mont Saint Odile.

Deux jeunes manipulent sur une table des personnages armés, à l’aide de cordes, devant le roi Salomon qui les montre de sa main.

« Donnant le sens du geste de la main de Salomon, Herrade fait dire au roi que ce jeu de marionnettes figure la vanité des vanités. » (Wey 2009:162).

Le mouvement de figurines à l’aide de ficelles fait penser aux marionnettes, mais ici, pas de castelet. La scène évoque aussi les combats de figurines de chevalier dont plusieurs, en terre cuite, possédaient des trous pour la lance ou pour leur manipulation (en Silésie, XIIIe-XIVe s., voir Gomulka 2013:157-160).

marionnettes hortus-D Maelle

Dessin de cet extrait par Dame Maëlle, Aisling-1198.

2) fin XIIe siècle, les fouilles de Bryggen (Bergen) fournissent deux têtes de poupée (ou marionnettes à la poignée endommagée, voir 7) celle de Rostock du XIIIe s.), l’une d’homme (ou roi) et l’autre d’animal (Gläser 2012:499).

3) XII-XIIIe s., une série de figurine en céramique a été retrouvée à Ribe, au Danemark. Celles qui ont encore leur partie basse possèdent un trou pour l’introduction d’une baguette pour la manipulation. L’ensemble avec les trous se compose d’un moine, d’un renard, d’un canard et d’un cheval. A ceci s’ajoute un autre cheval et un lion (Gläser 2012:534-5).

4) XIIIe siècle, à Dagmargade, au Danemark, une figurine creuse en métal représente un homme-paon barbu, qui pourrait représenter un juif selon Morten Søvsø, et dont la partie inférieure montre des marques de fixation à une baguette ronde (Gläser 2012:535).

5) Vers 1234, dans le roman de Flamenca, la description d’une fête mentionne des gens regardant les marionnettes (Demians d’Archimbaud 1981:102).

6) XIIIe siècle, le Speculum Doctrinale de Vincent de Beauvais, (Bruges, Public Library, f°191r) montre un groupe assis devant un castelet constitué d’un drap devant, d’un arrière plan, et délimité latéralement par deux tours au premier plan. (De Witte Hubert, 2012, Infancy and Adolescence, Education and Recreation : An Archeological Approach, in Gläser 2012:60; on le trouve aussi dans (Fischer 2013:82). (Voir sur Pinterest)

7) Un bâton-marionnette de la fin XIIIe siècle a été découvert à Rostock en Allemagne. Le bâton est diminué en diamètre pour former une poignée tandis que l’extrémité est sculptée d’un visage (Gläser 2012:263).

8) La « poupée/idole » en bois trouvée à Szczecin pourrait bien en être une autre, à la poignée endommagée, ainsi que les deux de Bergen de la fin XIIe siècle (Gläser 2012:302).

9) vers 1344, dans le Roman d’Alexandre, (Oxford, Bodleian Library, Ms 264, f°54v et 76r), trois jeunes filles assistent à un spectacle de marionnettes devant un castelet de même composition que celui du XIIIe du Speculum Doctrinale : un drap, entre deux tours, comme si le haut du drap représentait le haut d’une courtine, et un arrière plan. Une des marionnettes semble être une femme. Le folio 76r montre un groupe de passants devant un castelet avec quatre marionnettes armées.

Voir sur le site de la Bodleian Library : le f°54, le f°76r.

10) XIVe siècle, à Schwerin, une tête de poupée sculptée avec les deux trous pour mettre les doigts. (Ancien site de Doris Fischer).

Artaud


Les références bibliographiques renvoient à notre page : bibliographie jeux et jouets médiévaux

Elles sont regroupées ci-dessous pour plus de commodité.

Publié le 08/02/2016

Last updated: lundi 15 février 2016




Bibliographie :

Sources éditées :

HOHENBOURG Herrade DE, vers 1170/2004/2009 (2e Ed.), Hortus deliciarum. Le Jardin des Délices, présentation et commentaires de Jean-Claude WEY, Les Petites Vagues éditions, La Broque, p. 162.

LANDSBERG Herrade DE, WALTER Joseph, vers 1170/1952, Hortus deliciarum, Editions F.X. Le Roux, Strasbourg-Paris.

LANDSBERG Herrade DE, ROTT E. et J.-G., vers 1170/1945, Hortus deliciarum, Ed. Oberlin, Strasbourg, pl.15.

Etudes :

ALLEMAGNE Henri René D’, 1902, Histoire des jouets, Hachette, Paris. (Voir en ligne)

DEMIANS D’ ARCHIMBAUD G. (dir.), 1981, Aujourd’hui le Moyen Age : archéologie et vie quotidienne en France méridionale. Catalogue d’exposition, Sénanque-Gap, 1981-1983, Aix-en-Provence, p 102.

FISCHER Doris, 2013, Spielen wie im Mittelalter. 50 Anleitungen zum Nachbauen und Mitspielen, Theiss, Stuttgart.

GLÄSER Manfred, 2012, Lübecker Kolloquium zur Stadtarchäologie im Hanseraum VIII, Kindheit und Jugend, Ausbildung und Freizet, Lübeck.

GOMULKA Isabela, 2013, Children’s toys in mediaeval Silesia, in: ROMANOWICZ Paulina, Child and childhood in the light of archaeology, Chromcon wydawnictwo, Wroclaw, 2013, pp 153-162 (voir en ligne)

MAGNIN Charles, 1850, Histoire générale des marionnettes, in Revue des Deux Mondes, Paris, T.VII (Voir sur Wikisource)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

visiteurs en ligne : 2 / visiteurs uniques au total : 69918 / visiteurs uniques de la page : 735
Compteur mis en place nov. 2015.