Les robes des chevaux au XIIe siècle


Last updated: mardi 22 décembre 2015



Voici les termes latins et leur correspondance dans le bestiaire d’Aberdeen1

Les citations complémentaires proviennent également du bestiaire d’ Aberdeen.


Robes de chevaux :


badius : bai. C’ « était un cheval puissant, parce que parmi les autres animaux son allure était plus forte ».


cervinus, gaurans : rouge-fauve,


spadix ou fenicatus : brun, comme les dattes du palmier nommé spadix par les Syriens.


brunius : ‘un brun’,


glaucus : bleu-gris, « comme la couleur des yeux, peints et nimbés d’éclats ».


gilvus : jaune pâle, « mieux décrit par la couleur ‘écru’  »


candidus : blanc éclatant. « […] mais le blanc éclatant est comme la neige, nimbé de pure et éclatante lumière. »


albus : blanc ordinaire, « Le blanc ordinaire a une sorte de pâleur […] »


canus : gris clair, « est ainsi appelé parce qu’il se compose de blanc éclatant et de noir. »


vosinus : gris, « est ainsi nommé en raison de  sa couleur qui est celle de l’âne, dont la robe est aussi couleur de cendres. Ces derniers se rencontrent dans la région, élevés à partir de l’espèce que nous appelons equiferi, des chevaux sauvages, et qui ne peuvent donc effectuer le changement  pour le statut domestique. »


mauron : noir,  » parce que le mot grec pour un homme de couleur noire est mauron. » (qui signifie « un maure ou un arabe »).


guttatus pie,  « blanc, tacheté de noir »


scutulatus : pommelé, « tient son nom de de ses tâches circulaires, semblables à des boucliers, de blanc éclatant et de brun foncé. »


varius : bigarré, « est ainsi appelé parce qu’il a des rayures de différentes couleurs. »



Types de chevaux :


mannus : « est une catégorie de cheval plus petit », souvent appelé brunius.


veredi : les chevaux d’attelage, « parce qu’ils tiraient des chariots, vehere redas, ceci, car ils les tiraient ou parce qu’ils allaient sur les grandes routes, via, sur lesquelles, reda, ont l’habitude d’aller. »



Autres appellations :


petili : ‘pieds fins’. « Ceux qui ont les pieds blancs. »


callidi : ‘têtes chaudes’, « ceux avec  le front blanc ».




 

 Fiche réalisée par l’association Aisling-1198

Artaud

contact : aisling – neuf.fr 

(remplacer le – par @)


Last updated: mardi 22 décembre 2015


Notes :

  1. Site officiel : http://www.abdn.ac.uk/bestiary/intro.hti , notre traduction en français de l’article cheval []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

visiteurs en ligne : 3 / visiteurs uniques au total : 44670 / visiteurs uniques de la page : 433
Compteur mis en place nov. 2015.