Sources sur instruments XIIe s.

Nous commençons à rassembler ici les liens et références sur cette thématique.

Cordes pincées :

La citole :

 

  • une citole est représentée sur le baptistère de Parme dans les mains de l’architecte Benedetto Antelami (1150-1230). Il travailla sur ce bâtiment de 1196 à 1214

Citole, rosette (ca. 1180) by Benedetto Antelami, Parma.jpg
Par Benedetto Antelami (c. 1150 – c. 1230) from Province of Como, Italy — Baptistery of Parma, Parma, Emilia-Romagna, Italy
(http://www.thecipher.com/viola_da_gamba_cipher-2.html), Domaine public, Lien

 

 

Reconstitution :

Nous avons confié la reconstitution de cet instrument au luthier corse Ugo Casalonga (atelier Casa-Liutaiu).

Liens :

Bibliographie :

  • FERAUD Olivier, 2016, Des luths romains aux luths romans. Une enquête archéomusicale sur l’histoire des luths occidentaux avant le XIIIe siècle. dans SVMMA – Revue de culture médiévale, de l’Université de Barcelone, n°8, pp. 26-58. (Voir sur Revistes.ub.edu)
  • GONZALES Carlos, 1997, Sur les traces de la citole, dans Des instruments pour les musiques du Moyen Age, Les cahiers de musique médiévale n°2, Centre de Musique Médiévale de Paris.

 

La harpe :

    • Documentaire du Centre International de Musiques Médiévales « Du ciel aux marges »  sur la reconstitution d’une harpe selon le sceau de Guilhem VIII de Montpellier appendu à une charte de 1192. Démarche d’archéo-lutherie, 2017 :

 

 

Cordes frottées :

La vièle ovale :

Cet instrument est déjà représenté au XIe siècle sur un chapiteau de l’église Sainte Foy de Conques. Une sculpture de la fin du XIIe siècle le figure sur le portail de la Gloire de Saint Jacques de Compostelle.

Représentations XIIe s. :

Liens :

Bibliographie :

  • RAULT Christian, 1997, Iconographie et reconstitution: la vièle ovale, dans Des instruments pour les musiques du Moyen Age, Les cahiers de musique médiévale n°2, Centre de Musique Médiévale de Paris.

 

La gigue :

Représentations XIIe siècle :

 

Liens :

Bibliographie :

  • BEC Pierre, 1997, Gigue germanique et rebebe arabe au Moyen Age, dans Des instruments pour les musiques du Moyen Age, Les cahiers de musique médiévale n°2, Centre de Musique Médiévale de Paris.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

visiteurs en ligne : 1 / visiteurs uniques au total : 94259 / visiteurs uniques de la page : 489
Compteur mis en place nov. 2015.